BTS immobilier : la bonne voie pour devenir agent immobilier ?

À cheval entre le conseil et le commerce, l’agent immobilier est de moins en moins un autodidacte passionné de pierre, mais davantage un commercial au bagage solide en immobilier. Et quand on se penche du côté des formations, le premier diplôme accessible directement après le baccalauréat est le BTS professions immobilières. Mais faire le choix de ce bac+2 est-il pertinent pour devenir agent immobilier ? Zoom sur ses points forts.

Une formation courte et professionnalisante

À première vue, l’avantage numéro un du BTS immobilier est sa durée, mettant en avant l’aspect intensif du programme. En deux ans seulement, les étudiants, qui peuvent être des jeunes bacheliers, des universitaires réorientés ou des adultes en reconversion professionnelle, s’imprègnent de tout le lexique et de l’ensemble des techniques essentielles aux professionnels de l’immobilier.

Contrairement aux formations purement commerciales, le BTS immobilier mêle compétences communicationnelles, juridiques, financières, administratives et de négociation… et cela fait sens ! Quoi de plus logique en somme, car cette pluridisciplinarité fait écho au quotidien des agents, négociateurs et mandataires immobiliers, qui maîtrisent l’art du jonglage entre différentes aptitudes : prospection, architecture, rédaction de baux et contrats, gestion des copropriétés…

Si les stages du BTS ont vocation à apporter une expérience significative aux étudiants tout au long des deux ans, la formule de l’alternance, proposée dans beaucoup d’établissements, va elle au-delà en terme de professionnalisation. En effet, les étudiants peuvent par ce biais mettre en pratique les savoirs enseignés en BTS, en intégrant pour deux années, parallèlement à leur cursus, une agence immobilière.

Des possibilités d’apprentissage à distance    

L’immobilier suscite un intérêt croissant de la part des profils juniors comme seniors. Toutefois, il est parfois contraignant, voire même impossible pour certains individus (notamment en reconversion professionnelle) de se former aux métiers de la négociation immobilière en raison d’un emploi du temps déjà chargé. Le BTS professions immobilières à distance est une des seules formations en immobilier à apporter une réponse à ce problème de disponibilité.

L’option « à distance » ou « par correspondance » proposée par certains BTS permet en effet d’adapter la formation à sa vie professionnelle et personnelle et non l’inverse. Parmi les autres avantages organisationnels, on trouve le raccourcissement ou l’allongement de la durée du BTS en fonction des besoins individuels. Ainsi, une personne n’ayant pas de base en immobilier et ne pouvant pas assurer une régularité au niveau de l’apprentissage a la possibilité d’étendre son temps de formation.

Ouvrant la voie de la vie active, mais ne fermant pas pour autant toute perspective de poursuite d’études, le BTS immobilier semble disposer d’atouts mesurables pour s’imposer comme le premier diplôme formant au métier d’agent immobilier. Sa large cible, sa flexibilité, sa reconnaissance par les acteurs du secteur sont autant de points qui permettent d’en être convaincu.

Vous aimerez aussi...