Interview de M. Grandhomme, président de Broker France et Access Credits Pro

M. GrandhommeNous avons eu différents échanges avec l’équipe de Broker France.

Ces échanges furent aussi l’occasion de poser quelques questions à M. Grandhomme, président du groupe Broker France.

Interview …

Bonjour et merci de répondre aux questions de Magazine Immobilier. Pouvez-vous, pour commencer, vous présenter à nos lecteurs ? Quelles formations avez vous suivit ? Quel est votre parcours professionnel ?

Je suis Raoul Grandhomme, j’ai 51 ans et j’ai commencé à travailler à 17 ans en tant que photographe. J’ai ensuite passé les trente dernières années de ma vie dans des fonctions commerciales en France et à l’étranger.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre entreprise ? Son historique, son bilan, le nombre de personnes employées …

Tout à commencé en 2003 avec la création d’un société de courtage en prêts immobilier sur Bordeaux qui est rapidement devenue un acteur majeur sur la Gironde. En 2006, j’ai décidé de transmettre notre savoir faire au travers d’une franchise et c’est ainsi que Broker France est né. Il y a aujourd’hui 30 agences sur la France. Fin 2008, j’ai créé un second réseau, Access Credits Pro, spécialisé dans les prêts professionnels et qui compte déjà 16 agences.

Pouvez-vous nous donner des précisions sur votre rôle et vos fonctions au sein de votre entreprise ? Concrètement, en quoi consiste votre travail au quotidien ?

Je suis le président de Broker France et le gérant d’Access  Credits Pro. Mon rôle dans ces deux structures est de gérer le développement et de développer et pérenniser les accords bancaires. J’ai pour me seconder trois personnes qui s’occupent de l’animation, du juridique et des partenariats. Malgré un emploi du temps très fourni, je reste au contact de mes franchisés qui ont tous mon numéro de portable et nous échangeons régulièrement sur toutes sortes de sujet.

Pouvez vous nous expliquer en quoi votre service se distingue des autres services de courtage en immobilier ?

Broker France ne fait que du courtage en prêt immobilier et n’a pas cherché comme d’autres à se diversifier dans une multitude de produits annexes. L’ensemble des franchisés sont suffisamment débordés de travail pour ne pas en rajouter. Cela tient au professionnalisme de chacun et c’est grâce à cela que nous pouvons afficher un taux de transformation supérieur à 70% des dossiers déposés. C’est aussi ce qui nous donne une position privilégiée avec nos interlocuteurs bancaires. Chaque étude est faite en fonction de la situation familiale, fiscale et patrimoniale des candidats emprunteurs. En ce qui concerne l’immobilier professionnel, Access  Credits Pro, du fait de sa connaissance des différents montages possible et de ses connexions spécifiques dans les banques apporte un service que les autres courtiers en prêts immobilier n’ont généralement pas.

Quels sont vos principaux concurrents ? Pouvez vous nous citer quelques noms ?

Je ne considère pas les autres comme des concurrents mais plutôt comme des confrères. En dehors des courtiers indépendants, il n’y a que très peu de réseaux réellement spécialisés uniquement dans le prêt immobilier et sur le terrain, nous sommes rarement en concurrence.

Comment percevez-vous le marché immobilier en ce moment ?

La reprise à commencé de façon timide en janvier et depuis février, il y a une reprise certaine. Nous le voyons dans les agences en fonction du nombre de dossiers montés et aussi en fonction du nombre de demande de « calcul d’enveloppe financière » qui sont faite pour des gens qui sont en recherche d’un bien. A fin avril, le Chiffre d’Affaire des agences était en moyenne en augmentation de 30% sur la même période en 2008.

Le site Broker France se présente comme un véritable portail de courtage en crédits immobiliers. Pouvez vous nous en dire plus sur le process de développement de ce site. Quelles sont les idées phares qui ont guidé vos choix ? Quels moyens (humains, financiers ou matériels) avez-vous mis en œuvre pour réaliser ce projet ?

Le site Broker France est un outil de communication avant tout. Il a été réalisé par des professionnels en fonction de nos directives. Nous ne voulions pas un site marchand car je ne conçoit pas que l’on fasse un dossier de prêt par internet. Il s’agit tout de même d’un achat qui engage l’emprunteur sur 20 ou 25 ans voire plus et le contact avec lui est primordial. Un entretien client dure souvent plus d’une heure lors du premier rendez-vous et le même temps lors du second rendez-vous pour monter le dossier. Comment voulez-vous retranscrire ces deux heures dans un questionnaire internet ?

Quels sont les retours générés par votre site ?

Nous recevons des demandes par internet auxquelles nous répondront par une proposition de rendez-vous. Nous ne faisons jamais une étude et une demande de financement sans avoir rencontré le client pour les raisons développées à la question précédente.

Quelles sont vos priorités pour cette année ?

Continuer de développer notre présence sur la France en ouvrant de nouvelles agences. Notre réputation de sérieux et la réussite de nos franchisés sont nos meilleurs atouts.

Selon vous, comment va évoluer votre métier dans les années à venir ?

Un certains nombre de nos confrères ont fermés leurs portes ces derniers mois et d’autres vont sans doute suivre le même chemin. Les établissements bancaire demandent aujourd’hui un vrai professionnalisme pour exercer ce métier et je suis certains que dans un avenir proche, seul les bons professionnels,qu’ils fassent partie ou non d’un réseau seront à même d’exercer notre profession qui est promis à un bel avenir compte tenu que nous avons conquis environ 25% de parts de marché ces dernières années et que dans les pays Anglo Saxon, les courtiers représentent souvent plus de 60% de parts de marché.

Quels sont les sites immobiliers que vous consultez ?

Le vôtre bien sûr mais aussi tous ceux qui parlent d’immobilier en général.

Merci, et bonne continuation !

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 2 octobre 2009

    […] Interview de M. Grandhomme, président de Broker France et Access Credits Pro […]