Interview de Marc Borgna directeur de Site Leader Immobilier

Votre portail fait beaucoup parler de lui en ce moment, pouvez vous nous le présenter en quelques grandes lignes ?

Tout d’abord restons modestes, nous essayons simplement de nous positionner. Site Leader Immobilier est un portail d’annonces immobilières qui permet d’avoir accès à l’ensemble des biens détenus par les professionnels de l’immobilier.

En France un agent immobilier détient en moyenne une centaine de biens. Pour de nombreuses raisons, ces biens ne sont pas suffisamment visibles. Avec Site Leader Immobilier, il devient très simple de les consulter.

Quels services proposez vous aux internautes à la recherche d’un bien ?

Comme je vous l’indiquais précédemment, nous permettons aux internautes de pouvoir avoir un accès à l’ensemble des offres du quartier dans lequel ils projettent leur future installation. Nous mettons un point d’honneur à ce que l’ensemble de la consultation, même celle des annonces les plus récentes, soit entièrement gratuit. Les internautes peuvent aussi se tenir informés en temps réel du marché immobilier, avoir accès à plus d’une vingtaine d’outils en ligne et naturellement toujours gratuitement.

Comment réussissez vous à proposer l’intégralité des stocks de chaque agent partenaire ?

Pour vous répondre, nous devons permettre aux professionnels de diffuser le plus simplement possible leurs biens. Et puisqu’on doit en parler, pour un coût moindre.

Un très joli programme. Pouvez vous nous parler de vos équipes ?

Nos équipes sont principalement constituées de jeunes ingénieurs en informatique. Nous avons également des personnes au marketing ainsi qu’aux grands comptes. La moyenne d’âge est inférieure à 30 ans.

Quelle est votre vision du marché de l’annonce immobilière sur internet ?

J’ai été moi-même à la direction de sociétés immobilières pendant près de 15 ans. Le poids du marketing était très lourd à l’époque. Progressivement nous avons assisté à une démocratisation, une dématérialisation qui ont tendance à faire baisser les prix de diffusion. Plus de 80% des futurs acquéreurs ont effectué une recherche en ligne, ce qui laisse imaginer la force de l’immobilier sur internet. Il me semble que la publicité peut nous aider et qu’il est peut-être temps de proposer des coûts particulièrement bas à nos annonceurs générateurs d’annonces immobilières.

Quelle vont être les grandes tendances sur le marché de l’immobilier en 2010 selon vous ?

Attention, je ne suis pas Nostradamus, mais le marché pourrait entamer une reprise dans très peu de temps, peut-être 6 mois. Nous commençons à sentir une forme de dynamisme qui pourrait être accompagnée par une reprise de l’économie.

Que pensez-vous du projet de Benoist Apparu, secrétaire d’Etat chargé du Logement et de l’Urbanisme, de créer un indice de fiabilité des baromètres des prix de l’immobilier ?

Après tout ce que l’on a observé récemment auprès des indicateurs puis l’évolution des modes de vie, il serait peut-être bon en effet de refonder un nouvel indice plus en ligne avec la réalité.

Pour conclure, pourriez-vous nous donner les prochaines étapes de développement de Site Leader Immobilier ?

Site Leader Immobilier version française continue à recruter des agences. Nous venons d’ouvrir une vingtaine de versions sur l’étranger qui sont en période de test. Nous imaginons construire un site à portée internationale, traduit en 23 langues comprenant des convertisseurs métriques et monétaires ; mais le plus important à nos yeux est de répondre aux nécessités des acquéreurs qui avant tout recherchent un bien près de chez eux. Pour cela nous devons donc avoir des versions locales.

Merci beaucoup pour vos réponses.

Vous aimerez aussi...