Les banques moins difficiles pour accorder des prêts ?

La rentrée étant une période généralement importante pour l’immobilier, les établissements bancaires ont tendance à multiplier les offres intéressantes afin de capter de nouveaux clients.

Accusées à l’automne dernier de ne plus prêter et de ne pas jouer le jeu du crédit malgré les millions d’euros débloqués par l’Etat, les banques seraient-elles aujourd’hui moins difficiles pour accorder leurs prêts ?

Pas forcément. Pour Maël Bernier, porte parole du courtier Empruntis : « les banques françaises ont toujours prêté de manière très prudente et en appliquant des critères stricts, notamment le 33% d’endettement maximum. Ce qu’il s’est passé, c’est qu’avec les mêmes conditions en octobre 2008 mais avec des taux d’intérêt de un point supérieur, 21% des dossiers acceptés aujourd’hui ne passaient pas à ce moment là » (Source : le journal L’essentiel de L’immobilier, n°12).

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Thomas SOUDAZ dit :

    Décidément on parle de Maël partout dans la presse 😉

    Pour en revenir aux critères d’obtention des prêts, vu les liquidités qu’il y a sur le marché gageons que lorsque le système bancaire ne sera plus sous perfusion le volume des crédits repartira à la hausse.

  2. Mag Immo dit :

    Merci Thomas pour ce commentaire.
    Je serai par contre moins optimiste que toi quant aux liquidités disponibles sur le marché. Mais gageons pour le secteur que les crédits repartiront en effet à la hausse.