Note de conjoncture de l’Insee : l’immobilier semble se ressaisir

L’Insee vient de diffuser ses dernières statistiques et analyses sur l’évolution du marché immobilier.

Extrait de la note de conjoncture de l’Insee du mois de décembre 2009

Dans un grand nombre de pays, les marchés immobiliers semblent se ressaisir après la violente crise qu’ils ont traversée. Ainsi, les prix et les volumes de transactions se redressent aux États-Unis et au Royaume-Uni. En France, les prix des logements anciens se sont stabilisés au troisième trimestre et les stocks de logements neufs se sont nettement repliés grâce au rebond des ventes. En Espagne, la baisse des prix s’est modérée depuis le deuxième trimestre. Toutefois, ces signes d’amélioration sont encore fragiles. En outre, les niveaux d’activité dans le secteur de la construction de logements et les volumes de transactions sont très nettement inférieurs aux niveaux d’avant la crise.

Discussion

La reprise du marché immobilier résulte de l’action couplée de deux facteurs principaux :

  • Le niveau des taux de crédits qui restent attractifs pour les particuliers. Pour rappel les taux ont commencé à baisser en début d’année 2009, jusqu’à atteindre des taux particulièrement bas à partir du mois de juillet.
  • Les ventes de logements ont enregistré un rebond depuis quelques mois (notamment sur le marché des logements neufs).

La banque centrale européenne devrait laisser ses taux d’intérêts à des niveaux attractifs dans les mois à venir. Et la baisse du volume des stocks est un élément positif. Mais la reprise des transactions reste malgré tout encore fragile. Tous les indices immobiliers ne sont pas repartis à la hausse (c’est le cas des indices concernant la construction par exemple). Et la situation économique reste encore trop incertaine. Gageons que l’année 2010 sera meilleure que l’année 2009 de ce point de vu.

Vous aimerez aussi...