3 Questions à Michel Meunier, Président de Résidence & Bois et de l‘association Destination Bois

Notre équipe a eu différents contacts avec l’agence de presse chargée de la communication autour du salon Résidence & Bois.

Nous vous proposons de découvrir ici certains passages d’une interview de Michel Meunier, président de ce salon.

Bonjour Michel Meunier. Aujourd’hui, les niches fiscales et les crédits d’impôts sont menacés, notamment dans le domaine de l’habitat. Pensez-vous que cela puisse avoir un impact sur le développement de la maison bois ?

Très sincèrement, je ne le pense pas. En effet, depuis 2 ans, alors que la crise a touché fortement le secteur de l’habitat, le marché de la maison bois continue de connaître une bonne croissance. Ce secteur d’activité représente désormais 16% de parts de marché en Rhône-Alpes.

Si ce marché souffre moins, il y a évidemment plusieurs raisons. Tout d’abord, c’est un marché plus restreint que celui de la maison traditionnelle, donc moins impacté par la crise de la construction. Ensuite, la motivation des acheteurs est différente. Concernés, mobilisés, presque militants, ils sont prêts à investir dans la maison bois car pour eux c’est avant tout le choix de vivre dans un environnement beaucoup plus sain et confortable qui s’est imposé comme une évidence. Cette cible de consommateurs est une cible avisée qui a compris les avantages de cet habitat en matière de qualité, de coûts et de délais.

Aujourd’hui, construire en bois coûte le même prix qu’un habitat traditionnel, et les économies d’énergie réalisées ensuite permettent d’en réduire rapidement le coût global.
Les collectivités et promoteurs l’ont d’ailleurs bien compris et proposent de plus en plus d’habitats collectifs en bois : maisons mitoyennes, petits immeubles …

C’est forts de ces arguments que les exposants du Salon Résidence & Bois accueilleront visiteurs, grand public comme professionnels.

Justement, Résidence & Bois ouvrira bientôt une nouvelle édition. Comment le marché a-t-il évolué depuis le dernier salon ? Quelles sont les nouvelles tendances et les produits plébiscités par les consommateurs aujourd’hui ?

Le marché s’est structuré et les attentes des consommateurs ont clairement évolué. On est bien loin du classique chalet en bois ! Désormais, les maisons en bois proposent des lignes contemporaines. Elles s’installent au plus près des grandes villes et non plus seulement à la campagne !

Mais ce qui a changé avant tout, ce sont les envies des consommateurs. Au-delà du simple fait de vivre dans une maison bois, soucieux de l’environnement et de leur santé, ils recherchent surtout un habitat sain, durable et performant.

C’est ce que les professionnels du secteur ont bien compris. Aujourd’hui ils proposent des produits innovants, respectueux de l‘environnement (comme des bois certifiés), qui sont le moins gourmands possible en énergie (l’essor des maisons passives) et qui contribuent à la bonne santé des habitants de ces habitats (isolations naturelles, assainissement de l’air etc).

C’est dans cette voie que s’engage aujourd’hui le Salon Résidence & Bois, puisque dans le positionnement il s’inscrit désormais comme le salon de l’habitat sain, durable et performant.

Au-delà de l’offre de produits et de services proposée aux visiteurs, le salon s’ouvre aux professionnels : un congrès aura lieu le jeudi 14 octobre pour permettre aux chercheurs et professionnels de l’énergie du bâtiment et des matériaux d’apporter ensemble des solutions concrètes à cette demande toujours plus forte.

Le salon a changé de date et se tient désormais à la rentrée. Qu’attendez-vous de ce nouveau positionnement de rentrée et de la synergie avec le Salon Tendances Maison ?

Cette année, le salon arrive à maturité et il était important de lui donner une identité propre. En se positionnant en même temps que Tendances Maison, le salon se place désormais comme LE rendez-vous de l’habitat sain, performant et durable en Rhône-Alpes, dans une offre art de vivre globale. Si Tendances Maison apporte des solutions en matière d’équipements durables, Résidence & Bois offre quant à lui conseils d’experts et produits innovants pour répondre à une question sociétale fondamentale : le raisonnement global de notre société autour de la planète.

Et sur ce plan-là, il est évident que l’habitat durable a une longueur d’avance !

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Oui le secteur de la maison en bois n’a pas été vraiment bousculé par la crise. Même si les acheteurs mettent plus de temps à se décider, trouver le bon constructeur ou architecte..

    On voit d’ailleurs de plus en plus de clients passer par un architecte et qui s’entourent ensuite d’artisans locaux spécialisés dans la construction bois. L’aspect local a une forte importance. C’est la grande tendance des maisons contemporaines en bois !