Secteur immobilier : quelle place pour les agences en franchise ?

Selon certains chiffres, les réseaux d’agences immobilières en franchise représentent près de 25% du marché, pour environ 35% du chiffre d’affaire global. D’où une véritable valeur ajoutée apportée par les réseaux *.

Les réseaux d’agences en franchise

Il existe en France une quarantaine de réseaux d’agences immobilières en franchise (contre une dizaine en 2000). Ces réseaux ont aujourd’hui tendance à se regrouper.

Parmi les enseignes les plus importantes on retrouve Orpi (avec prés de 1500 agences), Century 21 (environ 750 agences), Guy Hoquet l’Immobilier (environ 650 agences), L’Adresse (environ 400 agences), Foncia (environ 300 agences) ou encore Solvimo (environ 150 agences).

Faisons ensemble un petit tour d’horizon au travers de quelques exemples de réseaux.

*****

logo-orpiLe réseau Orpi

Cette enseigne, crée en 1965 , est l’une des plus anciennes entreprises du secteur. Le système est celui de la coopérative. Sa notoriété est reconnue, ce qui est un plus pour les membres du réseau. Sans oublier la mise en commun des fichiers permet selon Orpi de conclure environ un tiers des affaires. Une mise en commun qui regroupe plusieurs centaines d’agences et dispose donc d’un avantage au niveau du nombre.

Les candidats recherchés sont principalement des professionnels indépendants ainsi que des cadres voulant créer leur entreprise, en particulier d’anciens membres du secteur bancaire. Chaque année, Orpi organise des forums régionaux sur plus d’un mois. Ces réunions ont pour but de faire un point sur la situation, l’évolution globale des franchisés, mais aussi des services proposés par la coopérative. Les adhérents peuvent ainsi poser devant tous les questions qui les préoccupent. De son côté, l’enseigne présente les grands projets à venir.

La franchise Orpi

  • Droit d’entrée : 15 000 euros
  • Investissement : de l’ordre de 100 000 euros
  • Redevances : un forfait fixe de 1,2%.

logo-solvimo

Le réseau Solvimo

L’enseigne Solvimo a été crée en 2001. Implanté dans le Var, le siège social compte plusieurs dizaines de personnes spécialisées en immobilier.

Solvimo a notamment développé son réseau d’agences à travers des licences de marque à redevance fixe à partir de 2003. L’aventure a démarré sur la région parisienne et le rythme d’ouverture est vite passé à 3 / 4 agences par mois jusqu’au retournement du marché immobilier. Le groupe visait à ce moment la création de 400 agences à l’horizon 2010. L’image de la marque reste encore jeune et le coût de la franchise est relativement réduit par rapports à d’autres. Ainsi, près d’un quart des franchisés dispose de plus d’une franchise.

Une formation de départ est organisée avec une remise à jour des connaissances dans le temps, notamment au niveau des évolutions juridiques. Une hot line est en place pour assurer un conseil plus précis. Il faut d’ailleurs souligner que la majorité des candidats ne travaillaient pas en tant qu’agent immobilier avant de s’engager comme franchisé. En dehors du suivi, un séminaire est mis en place chaque année (les traing days).

La franchise Solvimo

  • Droit d’entrée : 20 000 euros
  • Investissement : de l’ordre de 100 000 euros
  • Redevances : un forfait mensuel de 620 euros HT + 2% du CA HT
  • Redevance publicitaire mensuelle : 350 euros HT.

Guy Hoquet ImmobilierLe réseau Guy Hoquet l’Immobilier

L’entreprise Guy Hoquet l’Immobilier a été en 1994. L’entreprise évolue vers une organisation en franchise en 2001.

Guy Hoquet l’Immobilier s’est affirmé  en quelques années comme un des acteurs majeurs du secteur immobilier en franchise. Avec 633 agences et cabinets d’affaires ouverts au 1er janvier 2009, le groupe Guy HOQUET est présent en France, dans les DOM TOM mais aussi à l’Etranger (Maroc, Madagascar).

La franchise Guy Hoquet l’Immobilier

  • Droit d’entrée : 28 000 euros
  • Investissement : de l’ordre de 125 000 euros
  • Redevances : un forfait mensuel de 650 euros HT + 2% CA HT;
  • Redevances publicitaires : 230 euros HT + 1% CA HT.

*****

Nous l’avons souligné dans les exemples cités dans cet article. L’essor de certains réseaux en quelques années est impressionnant.

Même si les années 2008 et 2009 ont été vécues comme des années moroses pour le secteur immobilier, le système de franchise semble rester un modèle gagnant.

* Sources

Deux sources principales ont servit à la documentation de cet article :
Le site de l’Observatoire de lafranchise.
Le Magazine Franchises, N°18.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Jean Claude dit :

    Cet article laisse à penser qu’ORPI est une franchise, ce qui n’est absolument pas le cas.
    Il faudra revenir sur l’avantage du système coopératif ORPI.