Opération de croissance de « La foncière des régions »

La Foncière des régions (www.foncieredesregions.fr) est un organisme qui gère en propre ou en partenariat des immeubles, bureaux ou logements locatifs.

Le groupe renforce aujourd’hui son assise à travers :

  • L’acquisition d’un nouveau portefeuille de biens immobiliers (immeubles et bureaux en particuliers). Les immeubles concernés sont 3 immeubles détenus par Groupama et 2 par Prédica, à Paris, Lyon et Issy-les-Moulineaux. Il s’agit d’une acquisition de 267M€, pour 41 600 m² (extrait du communiqué de presse officiel – cf ci-dessous).
  • L’émission gratuite de Bons de souscription d’actions au profit de ses actionnaires.

Présentation de la Foncière des régions

L’aventure de la société Foncière des régions commence en 1963. L’entreprise s’est depuis considérablement développée.

Son siège social est basé à Metz, et le groupe dispose de plusieurs antennes dans les principales villes de France (Paris, Lyon, Marseille etc). Mais ses activités s’étendent aussi en Italie, via sa filiale Beni Stabili ou encore en Allemagne, en Belgique et au Portugal à travers des participations dédiées (murs d’exploitation, logements, logistique etc).

Les activités du groupe se concentrent aujourd’hui principalement autour de trois axes principaux :

L’investissement à long terme

La stratégie immobilière du groupe se fonde sur la propriété et la détention d’un patrimoine immobilier diversifié :

  • De part sa nature : bureaux, logements, murs d´exploitation, logistique, parkings.
  • De part ses implantations géographiques (régions en France, Italie et Allemagne).

Un rôle d’opérateur immobilier

Foncière des Régions affirme vouloir valoriser l’ensemble des biens immobiliers dont elle s’occupe. Si l’on en croit les informations publiées sur le site du groupe, cette activité d’opérateur et de gestionnaire représente le cœur de métier des sociétés de Foncière des Régions.

Un rôle d’acteur et de partenaire du développement économique local

La Foncière des Régions intervient dans la conception des opérations immobilières. Elle est donc en relation avec collectivités locales ainsi que différents autres acteurs. L’entreprise communique de ce point de vue sur son ambition de développer une approche à long terme de l’immobilier et du développement économique des territoires.

Mémo d’information sur les opérations de croissance du groupe

Communiqué de presse officiel (06 janvier 2010)

La foncière des régions a renforcé son patrimoine et ses fonds propres en réalisant l’acquisition d’immeubles par voie d’apports rémunérés en actions nouvelles et l’émission gratuite de Bons de souscription d’actions au profit de ses actionnaires.

L’opération annoncée en octobre s’est finalisée le 15 décembre 2009. Foncière des Régions a acquis un portefeuille de bureaux de qualité, renforce ses fonds propres grâce à l’opération d’émission d’actions nouvelles, et augmentera son capital de potentiellement 200M€ avec les BSA distribués.

Les immeubles concernés sont 3 immeubles détenus par Groupama et 2 par Prédica, à Paris, Lyon et Issy-les-Moulineaux. Il s’agit d’une acquisition de 267M€, pour 41 600 m². Cet achat est financé par l’émission de 3,9 millions d’ actions nouvelles de Foncière des Régions (2 millions pour Groupama et 1,9 millions pour Prédica). Parallèlement à ces apports, la société a procédé à une attribution gratuite de BSA auprès de ses actionnaires, leur permettant de souscrire des actions nouvelles de Foncière des Régions, pour un montant total de 200M€, dans des conditions économiques similaires à l’émission d’actions réalisée au titre de l’acquisition d’actifs.

Ces opérations ont été définitivement réalisées à la suite du vote de l’assemblée générale extraordinaire des actionnaires de Foncière des Régions réunie le 15 décembre 2009.

Dans cette opération, la Foncière des Régions était conseillée par le cabinet d’avocats VEIL JOURDE avec François de Navailles et Véronique Prévot-Leygonie, associés, et Laurent Jobert et Aurélie Thomas Magnin, collaborateurs, ainsi que par l’étude notariale Chevreux avec Alix d’Ocagne.

Groupama était conseillé par le cabinet d’avocats Gide Loyrette Nouel avec Eric Martin-Impératori, associé, et l’étude notariale de Jean-Marc Alexandre.
Prédica était conseillé par le cabinet d’avocats Gide Loyrette Nouel avec Youssef Djehane, associé, et par l’Étude 1768 avec Olivier Duparc.

Télécharger le communiqué officiel au format PDF

Vous aimerez aussi...