Profiter du Lac Léman, mais du côté français …

Les prix de l’immobilier sont particulièrement élevé en Suisse.

Mais l’accès à un bien immobilier à proximité de Genève et du Lac Léman reste encore une alternative intéressante.

Exemple :

Certaines agences immobilières implantées sur les rives françaises du lac proposent différents types de biens (appartements / maisons / chalets) à des prix largement plus raisonnables que ceux observés du côté hemvétique.

Vous en doutez ?

Jettez un coup d’oeil aux offres des agences immobilières basées sur Evian ou Thonon. Comme vous pourrez le constater, certains biens restent accessibles, et bien moins onéreux que des biens équivalents du côté Suisse …

Les agences locales disposent d’une bonne connaissance du marché. Elles représentent un vecteur privilégié dans la mesure où l’offre immobilière reste peu développée du côté des annonces de particuliers à particuliers.

Investir du côté français reste un bon investissement.

La demande du côté Suisse ne cesse d’augmenter. Selon l’Observatoire Statistique Transfrontalier, l’agglomération Genevoise (au sens large) devrait dépasser 1 million d’habitants d’ici 2018.

Il y a donc de très fortes chances pour que la demande en logements augmente aussi du côté français.

Ne pas investir aujourd’hui, c’est prendre le risque de payer plus cher dans les mois / années à venir.

Vous aimerez aussi...