Les bons côtés de la crise immobilière ?

Pour Stéphane Plaza, animateur de Maison à vendre sur M6, la crise immobilière est certes difficile. Mais elle permet aussi le retour à des prix plus raisonnables et à une restructuration nécessaire pour les agences immobilières :

« Outre la baisse des prix -entre 7% et 20%, voire 30% selon les villes et les régions-, qui intervient depuis quelque temps, la crise financière aura peut-être aussi pour conséquence d’assainir un peu la profession. Si beaucoup d’agences ferment ces temps-ci, c’est évidemment du fait de la crise, mais cela vient aussi de ce que bien des gens ont cru et croient encore que le métier d’agent immobilier rime avec argent facile. Ils se trompent et en paient le prix. Tenir une agence immobilière n’est pas une mince affaire. Il ne s’agit pas que de signer des mandats. Encore faut-il assurer le suivi des ventes et des locations, mener à leur terme les transactions, gérer les collaborateurs, la comptabilité, les clients et prévoir les lendemains difficiles… Bref, cela demande un travail et un investissement considérables.»

Note : Stéphane Plaza exerce la profession d’agent immobilier depuis plus de 15 ans.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 30 mai 2009

    […] du secteur immobilier était de toute façon nécessaire (voir l’article “Les bons côtés de la crise immobilière ?” sur notre site). Est t-il normal, comme le souligne le reportage, qu’il y ait plus […]