Evolution du marché de l’immobilier en Suisse

Contrairement à la France ou aux Etats-Unis, le marché immobilier Suisse se porte plutôt bien, et contribue à la croissance économique du pays.

Hausse de la demande de logements

Plusieurs facteurs pourraient à l’avenir renforcer la demande de logements en Suisse. L’économie Suisse est en plein essor, et les revenus augmentent, tout comme les prix de certains actifs.

Des pressions pourraient également découler de l’évolution démographique et d’un afflux d’étrangers sur le territoire Suisse.

Ces facteurs tendent à accroître la demande de logements.

Hausse plus lente de l’offre de logements

L’offre de logements est jusqu’à présent restée en phase avec l’évolution de la demande de logements.

Mais les ajustements de l’offre sont moins rapides que les ajustements de la demande.

Et il est possible d’envisager des hausses plus sensibles des prix des immeubles et des loyers si la demande se renforce encore.

Alors, risques de bulle immobilière ou stabilité à moyen terme du marché immobilier Suisse ?

La Suisse connaît un boom en matière de construction depuis quelques années : les prix de l’immobilier augmentent de façon relativement forte dans diverses régions et dans certains segments de marché biens définis.

Mais il y a des écarts importants entre les régions (entre une maison individuelle dans l’arc lémanique et une maison similaire au bords du lac Zurich par exemple).

Dans le même temps, la Suisse suit une discipline assez stricte quant au respect des conditions d’octrois de crédits, ce qui a contribué à limiter la hausse générale des prix.

Pas de signes non plus de tendances spéculatives sur le marché immobilier Suisse ou de problèmes liés aux hypothèques …

Le rôle de la Banque Nationale Suisse

Pour rappel, le marché immobilier peut influencer de manière significative l’inflation, la conjoncture économique ou la stabilité du système financier. Les bulles spéculatives peuvent conduire à une mauvaise allocation des capitaux et entraîner de longs et laborieux processus d’adaptation.

La Banque Nationale Suisse (BNS) suit donc avec attention les évolutions des marchés immobiliers, en Suisse et à l’étranger.

Et l’on peut penser que la Banque Nationale Suisse adapterait sa politique monétaire si elle devait s’attendre à ce que l’évolution sur le marché de l’immobilier mette en danger la stabilité des prix en général. Ce qui ne semble pas être à l’ordre du jour.

Ressources :

Evolution des prix immobiliers en Suisse – Indice basé sur les chiffres de la Banque Nationale Suisse et Wüest & Partner AG

Les documents / rapports / communiqués de presse publiés sur le site de la Banque Nationale Suisse (www.snb.ch).

Vous aimerez aussi...