Interview de Thibault Chanel – Chasseur d’appartement

Thibault Chanel Thibault Chanel est un personnage reconnu dans le domaine immobilier.

Il est sans doute l’un des premiers à avoir exercé le métier de chasseur d’appartements en France.

Il participe par ailleurs à l’émission de télé Recherche appartement ou maison sur M6.

Il est également devenu parrain du site Absolimmo depuis peu et vient de lancer une nouvelle version de son site.

L’équipe du site Magazine Immobilier à eu la chance de poser quelques questions à Thibault. Interview !

Magazine Immobilier : Bonjour Thibault et merci de participer à cette interview. Pouvez-vous vous pour commencer vous présenter à nos lecteurs ?

Thibault Chanel : Après avoir tout d’abord suivi des études de droit, mon choix s’est alors tourné vers un nouvel univers, le théâtre, la comédie. J’ai en effet pendant pas moins de 7 ans non seulement suivi des cours (cours Florent) puis ai fait partie d’une compagnie de théâtre. Cette nouvelle carrière que j’embrassais et cette nouvelle vie « d’apprenti comédien » n’ont pas pu m’apporter totale satisfaction, car rapidement je me suis heurté à une dure réalité. En 2005 lors des années « fastes » de l’immobilier, le secteur m’a en quelque sorte tendu les bras. Comment ? Pourquoi ? le hasard ? Une belle sœur new-yorkaise ? Certainement ! … En plein boom, le secteur offrait typiquement de la place pour tous, si bien qu’en quête d’une activité qui soit à la fois plaisir et de laquelle je puisse vivre, l’immobilier se présentait comme le secteur professionnel approprié. Et puisqu’il y avait de la place pour tous et pour de nouvelles approches encore non proposées en France, je suis effectivement rentré d’un voyage à New York avec l’idée de dupliquer un « modèle » déjà éprouvé Outre Atlantique !! Ce nouveau métier de « flat hunter », chasseur d’appartements m’avait séduit et je me lançais, c’était donc en 2005 …

Vous développez votre activité de chasseur immobilier depuis plusieurs années. Ce métier est encore méconnu par une partie des particuliers dont le premier réflexe est souvent de passer par une agence. Pouvez-vous expliquer en quoi le rôle d’un chasseur immobilier se distingue de celui d’une agence classique ?

Le métier de chasseur d’appartements est relativement récent, en tout cas dans l’hexagone, et possède l’avantage de proposer une nouvelle approche du métier de l’immobilier ; il est abordé par un autre prisme. Ce métier apparaît plus que jamais comme un véritable métier de service, avec un offre « sur mesure » et personnalisée. Contrairement aux agences traditionnelles, je ne suis pas là « pour vendre » mais pour trouver l’appartement ou la maison idéale pour nos clients.

A mon sens, le rapport « humain » est prédominant et plus présent encore dans le métier de chasseur que je pratique. L’achat d’un appartement ou d’une maison est souvent une étape importante dans la vie des gens que l’on rencontre. Je considère que confier sa recherche à quelqu’un ça n’est pas rien ; cela nécessite d’avoir de l’empathie. Ceci est un paramètre essentiel dans l’approche que l’on en propose, nous chasseurs et qui m’enthousiasme tout particulièrement. Dans la pratique, ce qui diffère notamment des services d’une agence, est le fait qu’on doive vraiment, et totalement se substituer et penser « à la place de… ». Le fait d’être un « intermédiaire » dans la recherche d’un bien, représente une responsabilité que je prends très au sérieux ; c’est fondamental pour un chasseur…

Votre présence médiatique trouve aujourd’hui un nouvel écho à travers votre participation sur le nouveau site du groupe Absolimmo, dont vous devenez le parrain. Comment avez-vous été amené à travailler avec Absolimmo ?

Ce partenariat avec Absolimmo s’inscrit dans ma démarche qui consiste à rendre plus familier et systématique le recours à un chasseur dans le cadre d’une recherche de biens immobiliers. Absolimmo l’a compris et nous nous sommes donc compris très vite !!

L’équipe Absolimmo m’a contacté directement, certainement car je suis le chasseur d’appartements le plus connu des français ? C’est ma participation à l’émission sur M6 « Recherche appartement ou maison » qui m’a donc valu cela ; et j’aimerais pouvoir encore capitaliser sur cette relative médiatisation pour faire connaître encore davantage mon métier et la spécificité des chasseurs d’appartements.

Des rediffusions sont d’ailleurs prévues actuellement et je m’apprête à tourner de nouvelles émissions, dans lesquelles on me met en situation dans l’exercice de mon activité de chasseur ; sur une courte période et suivis par la caméra, j’accompagne des personnes en quête de leur appartement ou leur maison…

Parce que nous avons en commun un même parti-pris et conscience des besoins d’évolution de l’offre en matière d’immobilier, j’ai tout de suite trouvé une vraie pertinence à cette proposition de devenir parrain d’Absolimmo, et par là même d’accompagner la refonte de leur site (V2 lancée en octobre aussi, cf l’itw d’Alexis Tarrade sur magazine-immobilier.org). En effet, cette nouvelle version plus dynamique, ergonomique, et complète vient entre autres s’enrichir d’une rubrique dédiée aux chasseurs immobiliers ; ils peuvent pour la 1ère fois sur un site internet immobilier mettre en avant leurs annonces de recherche et ce gratuitement. Cela représente quasi une révolution dans l’univers de l’immobilier.

Vous disposez vous-même de votre propre site internet et ne refonte de votre site est également sur les rails. Quelles sont les nouveautés de cette nouvelle version ? Quels choix vous ont guidé dans sa conception ?

En effet, au vu du développement de mon activité et de cette exposition médiatique, il m’a semblé opportun d’avoir une vitrine digne de ce nom, plus en adéquation et attractive. C’est pourquoi j’ai voulu un site plus dynamique et plus qualitatif, plus conforme à l’image de ma société aujourd’hui. Aussi depuis le mois d’octobre c’est en effet le cas, et j’expose succinctement mon offre et mes prestations sur www.thibaultchanel.com.

thibaultchanel.comJ’y fais une présentation détaillée de mon activité et de ma façon de travailler. Je développe certaines prestations comme la phase des travaux ou je propose à mes clients de les accompagner et de les aider à concrétiser leur projet en leur fournissant les différents corps de métiers et en assurant le suivi des travaux. Une page dédiée à la vente a également été créée, ce qui va permettre à mes clients de proposer en ligne leur bien à vendre et bénéficier ainsi de la visibilité de mon site et de mon réseau de contacts et de clients particuliers. Enfin, une rubrique « On en parle » permettra d’exposer les témoignages de mes clients, consulter la revue de presse et me donnera la possibilité de les tenir informés de l’évolution du marché et de mon actualité. Globalement, et encore plus en ma qualité de parrain d’Absolimmo, qu’elle soit minime ou plus complète, une vitrine sur le web, et un bon référencement semblent le passage obligé aujourd’hui pour s’assurer une bonne visibilité. Certainement mon crédo : profiter de ces opportunités pour devenir en quelque sorte l’ambassadeur de ma profession.

En règle générale, quels sont vos critères de sélection parmi les projets qui vous sont proposés ?

C’est d’après moi la cohérence entre la recherche et le budget alloué qui prime et qui m’importe en premier lieu. J’ai coutume de dire à mes clients très rapidement, que le chasseur d’appartements ne fait pas de miracles ; il n’a pas de ‘diplôme de magicien’, qui lui permettrait de trouver vite, bien, rapidement le bien immobilier de leur rêve, SURTOUT si le budget n’est pas en phase avec la réalité du marché. C’est notre rôle de conseil et de professionnel qui doit s’exprimer là, et très vite dans la relation… Encore une fois la dimension humaine prend toute son importance, et la confiance, le feeling sont aussi des paramètres importants pour mener à bien la recherche qui va nous être confiée. Si l’on doit se substituer aux personnes pour effectuer « la » ou l’une des recherches de leur vie, sur le plan immobilier, un sacré niveau de confiance doit s’installer visant à me mettre parfaitement à leur place. C’est notamment à cela que sert le premier rendez vous qui s’opère dans LEUR univers ; il est très révélateur de leurs goûts, envies, modes de vie, milieux. Cette compréhension et « appréhension » du client va me guider dans les recherches que j’effectuerai « en son nom ».

A l’inverse, les critères de sélections sont assez larges et non restrictifs, car mon approche consiste justement à « banaliser » le métier de chasseur qu’on croit encore trop réservé à un certain public. C’est un parti pris erroné, il n’y ni de bonnes, ni de mauvaises recherches !!! Ni le type de produit, ni le prix, le budget alloué à celui-ci, la surface ou encore le secteur ne vont orienter mes choix et me faire accepter ou non la nouvelle recherche. Quitte à me répéter, je précise que c’est la nature et la qualité du contact, le « BON contact », la relation de confiance et le feeling qui vont primer et être des clés du succès.

En moyenne, combien de temps dure une recherche et quel est votre taux de réussite ?

Une règle de base : un chasseur n’a pas intérêt à cumuler trop de recherches simultanément, tout simplement pour éviter de se disperser, s’il souhaite gérer celles-ci de façon optimale, efficace voire rapide. Quant au temps moyen constaté dans mes diverses missions, cela varie. Certaines recherches ont été finalisées en 48h, tandis qu’il aura fallu jusqu’à 5 mois pour d’autres, les plus longues. Au milieu de ça tout est possible ! En revanche, quel que soit la durée nécessaire pour accomplir et mener à bien la mission confiée – 2 jours ou 5 mois – mon taux de réussite s’élève lui à 100%, puisque toutes les missions ont été honorées !

Votre regard sur le secteur immobilier est reconnu par de nombreux experts. D’une manière générale comment jugez-vous la situation du marché de l’immobilier à l’heure actuelle ?

Il semblerait que le mouvement de baisse qu’a connu le marché de l’immobilier ces derniers mois entre dans une phase de stabilisation, voir même de légère reprise dans certains secteurs. Il faut dire que les acheteurs bénéficient d’une conjonction d’éléments favorables. En effet, les prix ont baissé, les conditions de crédits sont exceptionnelles et les pouvoirs publics ont mis en place des incitations fiscales importantes pour relancer la machine comme par exemple la déductibilité des intérêts d’emprunt, la réduction d’impôt relatif à la loi Scellier ou encore l’élargissement du prêt à taux zéro.

Quel est votre sentiment sur les mesures adoptées par le gouvernement pour soutenir le secteur immobilier ?

Le gouvernement à mis en place différentes mesures comme le prêt à taux zéro, la déduction des intérêts d’emprunt, la loi Scellier ou encore le pass foncier. Toutes ces incitations fiscales ont permis de soutenir le secteur de l’immobilier et très certainement de lui permettre de se redresser plus rapidement. Ces mesures ont notamment permis au segment du neuf de repartir depuis le début de l’année.

A votre avis, est ce encore le bon moment pour acheter ? Faut-il attendre ?

Il me semble que le moment est plutôt propice à l’achat. Entre la baisse des prix, le niveau exceptionnellement bas des crédits immobiliers et les incitations fiscales mises en place par le gouvernement les conditions sont plutôt favorables à l’achat.

Auriez-vous quelques conseils rapides :
· pour les particuliers qui recherchent un bien ;
· pour les particuliers qui souhaitent vendre leur bien ?

Venir me voir pour commencer !!!! et découvrir une nouvelle approche de l’immobilier plus personnalisée…

Selon vous, comment va évoluer votre métier dans les années à venir ? Quels seront les tendances de demain ?

Le métier de chasseur est un métier à fort potentiel, qui reste à « inventer », à se renouveler. Cela s’explique notamment par le fait que l’approche proposée par les chasseurs via un service personnalisé, avec un fort accompagnement répond à une réelle demande. Ce concept bien que longtemps méconnu se développe ; les chasseurs ont une vraie carte à jouer et une place certaine dans le paysage des services liés à l’immobilier.

Pour finir, pouvez-vous nous citer certains sites immobiliers que vous consultez ?

Trop nombreux pour les citer tous. Des sites généralistes à ceux plus confidentiels, certains grand public, d’autres réservés aux professionnels. Mais très certainement www.absolimmo.com dont je suis le nouveau parrain !

Un mot pour conclure ?

L’initiative d’Absolimmo de créer un espace dédié aux chasseurs est pour moi une bonne nouvelle et le signal d’un intérêt grandissant, tant du côté des professionnels que des particuliers. C’est déjà un constat que je fais au quotidien, tant les demandes de recherches se multiplient. J’ai depuis longtemps veillé à banaliser, voire démocratisé ce métier encore méconnu du grand public. Ma participation au programme TV sur M6 qui met en scène des professionnels, en recherche d’appartements pour des « candidats » aux attentes précises, et dans un laps de temps réduit, va d’ailleurs dans ce sens !

J’ai ainsi par cette émission contribué à présenter et faire connaître davantage cette nouvelle conception de l’immobilier dont les effets ont été notables. En effet les contacts générés ont été nombreux et les personnes séduites par « l’expérience » du chasseur ont dépassé les frontières du petit écran. Aujourd’hui, je souhaite continuer d’aller dans ce sens, et utiliser ma notoriété toute relative à la promotion d’un nouveau service !! Merci à Absolimmo de partager cette même motivation et de créer un canal supplémentaire pour promouvoir le métier de chasseur d’appartements.

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. Mag Immo dit :

    Merci à Thibault pour le temps consacré à cette interview. Merci également à Virginie qui a supervisé nos échanges.

  2. chasseur immobilier dit :

    Très bonne interview pour faire connaître le métier.

  3. A la recherche dit :

    Quelqu’un a-t-il pensé à essayer le site absolimmo.fr à part moi ?
    Les critères sont plutôt légers, d’autant que le peu qui est proposé ne fonctionne pas, et les résultats ne sont pas satisfaisants (prix non indiqués, liste de biens d’agence,…) : quelle est la plus-value par rapport à seloger.com ?
    Monsieur Thibault Chanel, je ne pense pas que cela vous serve d’être le parrain de ce site…

  4. bernard minou dit :

    Chiffres d’affaires de l’année 2008 pour la société de Thibault Chanel: 58 000 euros !
    Le métier de chasseur d’appartements ne rapporte visiblement pas des masses.
    Ahhhhh pathetique!

  5. chasseur immo dit :

    Interview très intéressante ! Merci à ce confrère d’avoir pris le temps de répondre à ces questions pertinentes.

  1. 8 décembre 2009

    […] Le principe est simple : Trakimo reprend à son compte l’approche des chasseurs de biens immobiliers. […]

  2. 14 décembre 2009

    […] Interview de Thibault Chanel – Chasseur d’appartement […]