La hausse du marché de l’immobilier d’entreprise en 2018

En 2018, le marché de l’immobilier d’entreprise se porte bien, suivant la continuité de l’année 2017. Cependant, on remarque certaines disparités en fonction des différents biens immobiliers. Découvrez ces différents produits avec un zoom sur la ville de Bordeaux.

Les différents produits de l’immobilier d’entreprise

Les commerces

La vente de commerces connaît une augmentation de 23 % par rapport au premier semestre 2017. En effet, c’est 1,6 milliard d’euros investis dans le marché français pour les commerces. Cette augmentation est notamment due à l’investissement de 600 millions d’euros de la société BVK pour l’Apple Store des Champs Elysées. Du côté des centres commerciaux, le marché reste stable au premier semestre 2018 et représente 14 % des sommes engagées par les commerces.

Les bureaux

On remarque de nombreux contrastes suivant les villes de France concernant le marché des bureaux. En effet, Paris représente 56 % des sommes investies en bureaux, pour un total de 8.1 milliards d’euros investis en France depuis le début de l’année. Cependant, Vincent Bollaert, le directeur du département Investissement chez Knight Frank, assure que le rééquilibrage géographique a bien eu lieu.

L’industrie

Pour l’immobilier industriel, on note une augmentation de 20 % au premier semestre 2018 par rapport à la même période en 2017. Au total, plus d’un milliard d’euros ont été investis, avec parfois même des investisseurs étrangers !

Focus sur Bordeaux, un marché contrasté

A Bordeaux, le marché de l’immobilier de l’entreprise est dynamique mais contrasté pour certains secteurs. Après un record en 2017, on remarque une augmentation de 5,5 % pour le marché du bureau. En effet, on relève 82 400 m² de demande placée contre 78 100 m² sur la même période l’année précédente. Si ces chiffres sont intéressants, l’explosion du marché vient plutôt des bureaux neufs. On peut noter une augmentation incroyable de 55,5 %, passant de 27.600 m2 en 2017 à 42.900 m2 en 2018.

Cependant, le marché des entrepôts et des locaux d’activités se voit plus contrasté. Pendant le premier semestre 2017, on comptait 196 000 m² de demande placée, mais ce chiffre a baissé sur la même période en 2018. En effet, seulement 161 500 m² ont été enregistrés pour ce premier semestre, soit une baisse de 34 500 m², représentant -17.6 %.

Concernant le marché des entrepôts à Bordeaux, on note une baisse de la demande placée de 25 %, passant de 119 500 m² en 2017 à 89 600 m² en 2018. Les locaux d’activité amortissent la chute où la baisse de la demande placée est de 6 % “seulement”.

Article proposé par BureauxLocaux, professionnel de l’immobilier d’entreprise

Vous aimerez aussi...