Place de parking à Paris : Louer ou acheter ?

Que ce soit à Paris ou dans toutes les grandes villes françaises, les politiques de modernisation de la vile ont entraîné un effet collatéral. Le fait que les transports en commun et les accès piétons soient privilégiés interdit dorénavant une grande partie du stationnement en zone urbaine. La seule façon de s’en sortir sans risquer la fourrière à tout moment, c’est la place de parking privé. Mais est-il plus intéressant de louer ou d’acheter sa place ?

Le cas de la location

En cas de location, vous aurez le choix entre une place de parking aérien, une place en sous sol, protégée avec badge, ou un boxe fermé. Les prestations peuvent différer d’un propriétaire à l’autre, selon qu’il s’agisse d’un professionnel ou d’un particulier. Simple place non numérotée sur un parking, place réservée près de l’ascenseur, ou boxe privé, vidéosurveillance ou non… Bref, les possibilités sont multiples.

Néanmoins, sur Paris, et en fonction du quartier choisi et de la prestation offerte, il vous faudra débourser entre 60 et 350 € mensuels pour louer un parking. Si le coût paraît exorbitant, c’est tout simplement parce qu’il y a beaucoup plus de véhicules que de places de parking disponibles. Des sociétés comme Paris France Parking se sont d’ailleurs spécialisées dans la place de parking afin d’offrir les meilleurs conditions pour obtenir une place de parking.

La simple loi de l’offre et de la demande. Mais ici, vous n’aurez pas d’investissement à faire, et donc, pas de prêt à rembourser.

Le cas de l’accès à la propriété

En cas d’achat, vous aurez sans plus le loisir de chercher le quartier qui vous convient le mieux. Mais achat signifie frais. Notaires, taxes. Comme pour tout bien immobilier, il est impossible d’y couper.

Toutefois, acheter a ses avantages. En cas de vente de votre appartement, le simple fait d’inclure la place de parking dans le prix donnera plus de valeur à votre bien immobilier. D’autre part, au cas où vous n’auriez plus besoin de votre place, vous pouvez toujours la louer. Les rentabilités sont très bonnes, entre 5 et 10 %, simplement du au fait que l’entretien est nul sur ce type de biens.
Certes les revenus dégagés par la location seront à déclarer au centre des impôts. Mais l’amortissement est très vite amorti.

En résumé, si vous savez que vous êtes pour longtemps sur Paris et que vous avez réellement besoin d’un véhicule et d’un emplacement sûr, préférez l’achat. Dans le pire des cas, vous pourrez toujours soit louer, soit revendre. Et compte tenu de la demande, il se peut même que fassiez une plus value. En complément de cet article, je vous propose ce dossier de l’Express sur le sujet.

Autos in einer Reihe

Vous aimerez aussi...