Pourquoi choisir ou changer d’assurance emprunteur ?

Les assurances emprunteurs sont là pour vous protéger en cas de différents problèmes.

Une décision de crédit longue durée peut mettre votre situation financière en péril ! Idem dans le cas d’un accident de la vie (accident physique / incapacité de travail).

Si il vous arrivait un malheur, l’assurance emprunteur peut prendre en charge toutes ou partie des traites restantes sur votre financement.
Et libérer vos proches des lourdes charges financières qui pourraient peser sur eux.

Il vous est possible de souscrire une assurance emprunteur dans un organisme différent de celui ou vous réalisez votre financement.
Ce qui vous permet de faire jouer la concurrence et de faire baisser les prix de l’assurance. Il faut toutefois faire attention à ce que les garanties couvertes soient identiques.

QUAND CHANGER ?

  • Un nouveau crédit ? Lors de la souscription de l’offre de crédit (Loi Lagarde), il est encore temps.
  • Un crédit déjà en cours ? Après la signature de votre offre de crédit (Loi Hamon), 12 mois maximum.
  • Et dans le futur ? Tout au long de la vie du contrat tous les 12 mois.

NOUVEAU : LOI LEMOINE !!!

La loi Lemoine impose désormais aux établissements bancaires et aux assureurs d’informer chaque année les emprunteurs sur leur droit de résilier leur contrat d’assurance de prêt. Ils ont par ailleurs l’obligation de communiquer sur la date d’échéance du contrat et le montant de l’assurance emprunteur sur 8 ans.

Maif.fr

FAITES BAISSER VOS MENSUALITÉS EN CHANGEANT D’ASSURANCE EMPRUNTEUR

Les avantages …

  • 100% EN LIGNE, simple et rapide !
  • DEVIS GRATUIT en quelques jours !
  • SOLUTION PERSONNALISÉE pour un meilleur prix !
  • Garantie de votre emprunt pour un COÛT OPTIMISÉ !
Vous pouvez par exemple changer l'assurance de votre prêt avec Cardif ...
D'ailleurs, le saviez-vous ? 
A partir de septembre, vous pourrez changer votre contrat d'assurance emprunteur à tout moment - cf : résiliation "infra-annuelle" ... 
MAIS ENCORE …

GAIN D’ARGENT

Vous pouvez économiser jusqu’à 50% !
L’assurance emprunteur représente entre 10 et 25 % du coût total du crédit immobilier.
En changeant d’assurance emprunteur, vous pouvez économiser jusqu’à 50 % sur le coût de l’assurance emprunteur.

GAIN DE TEMPS

Vous obtenez une réponse avec devis gratuit en quelques jours et vos démarches sont facilitées

VOS GARANTIES

Vous conservez les mêmes garanties ou en gagnez de meilleures à un meilleur tarif.

Envoyez une demande d’assurance de prêt en cliquant ici (démarche rapide, simple et gratuite).

PS : Exemples de différentes couvertures …

Si vous souhaitez aller plus loin ;;;

  • Décès / PTIA (Décès / Perte Totale et Irreversible d’Autonomie).
  • ITT / IPT (Incapacité Temporaire Totale et Invalidité Permanente Totale).
  • IPP (Invalidité Permanente Partielle).
  • Chômage (pour les salariés du secteur privé).

A PROPOS

Assurance de prêt immobilier

Les prêts immobiliers sont généralement souscrits sur une longue durée. Or, plus la durée d’un prêt est longue, plus l’emprunteur est susceptible de rencontrer des difficultés financières ou des problèmes de santé.

L’emprunteur n’est pas légalement obligé de souscrire une assurance. Mais c’est un moyen pour l’établissement prêteur de sécuriser les remboursements du prêt. La souscription d’un tel contrat permet aussi à l’emprunteur d’être sûr que la compagnie d’assurance se substituera à lui pour régler les échéances restantes, en cas de défaillance de sa part (chômage, invalidité, incapacité de travail, décès).

C’est pourquoi, les établissements de crédit proposent à l’emprunteur la souscription de différentes assurances auprès d’une assurance de groupe.

En matière de prêt immobilier, ces assurances sont :

  • l’Assurance Décès-Invalidité (ADI) qui garantit le remboursement des échéances du prêt en cas de décès de l’assuré (l’emprunteur) ou d’incapacité temporaire ou permanente de travail. Cette assurance est souvent imposée par les établissements de crédit
  • l’Assurance Perte-Emploi (APE) qui garantit le remboursement des échéances en cas de chômage de l’assuré. Cette assurance est vivement conseillée mais n’est pas imposée par les établissements prêteurs.

L’offre de prêt immobilier émise doit contenir la précision suivant laquelle l’emprunteur peut souscrire auprès de l’assureur de son choix une assurance équivalente à celle proposée par le prêteur. Une exception est prévue lorsque le prêteur exerce, dans certaines conditions, son droit d’exiger l’adhésion à un contrat d’assurance collective qu’il a souscrit.

Pour les prêts tels que le prêt locatif social (PLS) ou le prêt locatif intermédiaire (PLI) destinés à financer l’investissement locatif, l’établissement prêteur n’impose pas la souscription d’une ADI car les loyers perçus par les emprunteurs sont normalement destinés au remboursement des échéances de prêt ; le risque est donc limité. Toutefois, les établissements bancaires conseillent vivement aux emprunteurs de souscrire une assurance Loyers-Impayés pour se prémunir contre une défaillance éventuelle de leur locataire.

Les contrats d’assurance et le montant des cotisations sont négociés par les établissements de crédit lors de la souscription d’un contrat d’assurance de groupe.

Toutefois, les modalités de la garantie peuvent, dans certains cas, être modifiées en cours de contrat.

Malgré le caractère officieusement obligatoire de l’ADI, l’assureur peut, pour différents motifs, refuser d’assurer un emprunteur après étude du questionnaire de santé.

Vous aimerez aussi...