Bourg-en-Bresse : malgré un marché fragile, le salon de l’immobilier fait le plein

La sixième édition du salon de l’immobilier ne s’annonçait pas forcément sous les meilleurs auspices avec un marché de l’immobilier qui repart tout doucement. Et pourtant, cette dernière édition a fermé ses portes avec près de 6 500 visiteurs, un record. De quoi satisfaire les organisateurs.

Du 22 au 24 Janvier 2010, s’est donc déroulé le salon de l’immobilier et du Développement durable à Ainterexpo Bourg-en-Bresse organisé par Publiprint Le Progrès. Le but de ce salon immobilier est de rassembler tous les ans en un même lieu toute la chaîne des professionnels afin de permettre au consommateur d’avoir une vision quasi exhaustive du marché et ceci également dans toutes les phases de la construction.

On ne construit plus sa maison comme il y a encore 10 ans. Ce salon spécialisé permet aux visiteurs d’obtenir en un même lieu le plus grand nombre d’informations et aussi de mettre l’accent sur la qualité environnementale dans le bâtiment, thème placé au cœur des préoccupations d’aujourd’hui, avec un pôle Environnement : énergies nouvelles, matériaux écologiques, traitement de l’eau … Une tendance qui invite les professionnels à développer et proposer des matériaux et des solutions de construction plus adaptées et souvent plus performantes et économique.

Ce salon se déroulant à Bourg en Bresse a pu bénéficier de la situation économique et géographique du département. Voisin du Rhône, l’Ain (01) est un secteur dynamique en pleine croissance démographique. Il est dans les 5 départements français affichant la plus grande croissance démographique. Sa situation géographique en est une des causes car il est vrai que beaucoup de lyonnais viennent se loger dans l’Ain à moindre frais. Les prix au mètre carré observés à Lyon ou en périphérie sont très élevés. Hors l’Ain est a 40/45 minutes de Lyon, ce qui n’effraie pas les habitués des transports en commun qui préfèrent acheter et vivre un peu à l’écart de Lyon, tout en gagnant en confort et en gardant une durée de trajet identique. La demande demeure essentiellement sur les résidences principales car le département reste peu touristique et attire faiblement les étrangers à la recherche d’une résidence secondaire.

Située entre Lyon et Genève, la commune de Bourg-en-Bresse propose un parc immobilier varié avec une offre importante de logements disponibles. Les acquéreurs se tournant vers les agences immobilières de l’Ain (01) sont donc très hétérogènes : on trouve des primo-accédants, des seniors, des budgets limités et quelques rares clients fortunés désireux de se situer à mi chemin entre Lyon et Genève.

Le marché immobilier de la ville demeure raisonnable contrairement aux autres villes françaises et les primo-accédants n’y sont pas écartés.

Les deux tiers de l’offre immobilière de Bourg-en-Bresse reposent sur les petits et moyens collectifs et le reste sur les villas et pavillons. Le produit le plus convoité est l’appartement familial de trois ou quatre pièces (T3/4).

Les programmes immobiliers neufs sont de plus en plus nombreux chaque année et attirent des investisseurs des quatre coins de la France.

Ceci explique probablement le succès du salon de l’immobilier à Bourg en bresse.

Vous aimerez aussi...