Bulles ou effondrement de l’immobilier ?

Quatre ans après le déclenchement de la crise des subprimes aux USA et la propagation de ses effets dans nombre d’autres pays, des signes d’amélioration du marché immobilier apparaissent.

Reprise ? Pour quel segment de marché ? Conclusions hâtives d’un scénario tout juste esquissé ? Ou encore présentation optimiste et arguments fragiles ?

Les économistes, que l’on charge le plus souvent – à tort – de dire notre avenir, sont aussitôt vilipendés si d’aventure ils sacrifient à l’exercice.

Aussi est-il utile de préciser que cette publication a pour seul but de s’inscrire dans le débat qui s’ouvre, de distinguer les possibles en écartant l’improbable.

Dans une crise qui tangente, depuis plusieurs trimestres, l’accident systémique qui pourrait affecter en profondeur et durablement tout ou partie de l’activité économique, il s’agît moins de formuler des recommandations que de permettre à chacun de disposer d’éléments d’information utiles à des choix qui, plus que jamais, relèvent de la seule équation personnelle.

Une analyse de fond par ITEM Info publiée en ligne sur notre blog www.itemnews.unblog.fr

Mercredi 2 juin 2101, première partie :
Un phénomène qui ressemble à la reprise

Vendredi 4 juin 2010, deuxième partie :
Des signaux contrastés
Lundi 7 juin 2010, troisième partie :
De moins en moins d’accédants,

De moins en moins solvables
Jeudi 10 juin 2010, quatrième partie :
L’immobilier, un actif financiarisé

Samedi 12 juin 2010, cinquième partie : Nouvelle bulle ou effondrement ?

Dès le 12 juin, retrouvez la version PDF téléchargeable de l’article complet dans notre rubrique “Débats”.

Vous aimerez aussi...