Il est temps d’investir dans la pierre

Les indicateurs sont au vert en cette année 2015, pas sûr qu’ils se maintiennent à ces niveaux pour l’année 2016. Les ménages souhaitant accéder à la propriété ont plutôt intérêt à se lancer rapidement.

Une année 2015 record

La baisse des taux a été au cœur de l’actualité durant cet été, notamment parce que les taux ont commencé à remonter. Une alerte rapidement prise au sérieux par les emprunteurs qui ont couru vers les établissements financiers afin d’obtenir leur emprunt. Résultat : les demandes ont afflué et le délai de traitement s’est clairement allongé de plusieurs semaines, ralentissant toute la production.

On parle d’une année record car les taux n’ont jamais été aussi bas et ont atteint au premier semestre le niveau le plus bas constaté, sous la barre des 2% pour le financement moyen. Les professionnels n’avaient pas anticipé une baisse aussi conséquente et l’ensemble des ménages se sont jeté sur l’occasion pour mener à bien leur projet.

De jeunes accédants se sont lancés pour acquérir leur premier bien, dans le neuf, comme dans l’ancien. Seulement, les emprunteurs ayant déjà un emprunt ont vite compris qu’il y avait une épingle à tirer du jeu, se tournant ainsi vers la renégociation de prêt immobilier ou le regroupement de prêts.

Des taux très bas

L’observatoire crédit logement a été au cœur des actualités, fournissant un indicateur fort, celui du taux moyen accordé pour le financement de prêt immobilier. Actuellement, le taux est de 2,15% pour une durée moyenne d’emprunt de 17,75 ans (213 mois). Ces niveaux restent très bas, même après une légère hausse et certains établissements s’accordent à proposer des niveaux très intéressants pour clôturer l’année 2015.

La production de crédit est en croissance de 30% par rapport à l’année précédente et sur le mois d’octobre, elle atteint même près de 54% en rythme annuel. Autant dire que les emprunteurs sont nombreux en cette fin d’année à se tourner vers le crédit immobilier, que ce soit dans le cadre d’une acquisition ou tout simplement de renégociations.

En cette fin d’année, il est donc fortement conseillé de se lancer dans son projet de financement afin de profiter des conditions encore avantageuses, la nouvelle année risque de remettre en cause les conditions actuelles et il est possible que les banques revoient leurs politiques en matière de financement.

Vous aimerez aussi...