Les Européens et leur logement

RE/MAX Europe, réseau d’agences immobilières dans le monde, a étudié dans une enquête le rapport qu’entretiennent les Européens avec leur logement. Pas moins de 16 pays européens ont participé à l’étude.

Premier résultat qui peut paraître surprenant, 61% des européens interrogés sont propriétaires de leur logement. Un chiffre plutôt élevé et inattendu. On apprend également que les Européens dépensent en moyenne 40% de leur revenu dans le logement et pensent que ces frais vont encore augmenter. C’est une constante dans de nombreux pays, le logement représente une part importante des dépenses.

Côté répartition, les couples trustent le haut du podium, avec près de 60% des européens qui vivent avec leur partenaire. Seulement 39% vivent avec un ou plusieurs enfants et 15% habitent seuls. Pour en revenir aux propriétaires, ils sont les plus nombreux en Italie, en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas. À l’opposé, Les Suisses, les Allemands et les Autrichiens ont plus souvent recours à la location.

Reprise du marché immobilier : la loi Pinel attire les investisseurs

Si en moyenne 40% des revenus sont dépensés dans le logement, les propriétaires et les locataires ne dépensent pas leur argent de la même manière : assez logiquement, les locataires en dépensent plus. En France, la loi Pinel a relancé l’investissement locatif, et nombreux sont les jeunes à chercher à se loger en location, d’autant que l’âge d’acquisition du premier logement a reculé, de 32 à 34 ans. Le dispositif Pinel a permis de libérer des surfaces pour toutes les tranches d’âge, des étudiants aux familles avec enfants.

De fait, le marché européen présente des disparités énormes entre les prix immobiliers de chaque pays, tout autant que dans les perceptions des habitants. Ainsi, 65% des Autrichiens sont d’accord avec le fait que la location d‘une maison ou d’un appartement coûte de plus en plus cher, alors qu’ils sont seulement 23% à le penser en Grèce et 26% en Espagne. En France, les plafonds imposés par la loi Pinel permettent justement de loger un ménage dans un logement en fonction de ses moyens. Un idée est cependant commune à tous les Européens : plus ils vieillissent, plus ils pensent qu’il est coûteux de vivre dans leur pays.

Vous aimerez aussi...