Soutenir le marché immobilier

En exclusivité pour Magazine Immobilier : prochain article de La Lettre ITEM Info n°35.


Tout va-t-il mieux sur le marché immobilier ? Oui, selon la FNAIM: «le marché (…) n’a pas enregistré de fortes tensions sur les prix», ce qui se traduit par -0,8% sur les appartements et +0,6% sur les maisons entre novembre 2009 et janvier 2010.

La stabilisation se confirme après 2 ans de baisse. Mais Se loger.fr reste prudent : «économistes des grandes banques, responsables de réseaux, syndicats, baromètres de sites immobiliers se penchent régulièrement au chevet de la pierre. (…) Les prévisions vont de -5 % à +3 %».

Crédit Agricole, HSBC ou BNP Paribas anticipent une baisse d’au moins 3 % en raison du chômage et de la hausse des taux. Les agents immobiliers misent sur la stabilité des prix. Il y a fort à parier que le volume de transactions restera bas. Quant à l’Union des maisons françaises, elle enregistre +8% par rapport à 2008.

Mais «la reprise économique n’est pas encore là et le secteur est sous dialyse des aides gouvernementales », rappelle le Pdt de l’UMF. Notamment pour les primo-accédants modestes.

Plus de 60% des maisons sont achetées par des ménages dont le revenu net mensuel est inférieur à 2.500€ et qui bénéficient du doublement du PTZ ou du Pass-Foncier.

Plus de 34% des classes moyennes inférieures se sentent appartenir aux couches populaires. Et le segment des propriétaires finançant un bien par la vente du précédent a disparu, avec la raréfaction du crédit-relais. «Le marché actuel n’est pas en état de supporter un arrêt brutal des aides» plaide l’UMF.

Principales menaces : la fin du doublement du PTZ en juin et les blocages du Pass-Foncier par les collecteurs du 1%, avec seulement 7.500 dossiers attribués sur les 30.000 prévus en 2009/2010. «Une reprise plus franche du marché ne semble envisageable que vers 2011-2012, via un redressement plus marqué du contexte économique et des prix ayant retrouvé des niveaux plus conformes aux fondamentaux», conclut l’UMF. D’où la nécessité du maintien de l’éco-PTZ.

Yves Schwarzbach pour La Lettre ITEM Info. www.itemnews.unblog.fr

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Mag Immo dit :

    La Lettre ITEM Info est toujours aussi intéressante.

    Merci à l’équipe de La Lettre ITEM Info pour cette exclusivité 🙂